Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Livide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Billy Loomis
Modo
Modo


Masculin
Nombre de messages : 3654
Age : 35
Localisation : Woodsboro (où dans le 59)
Film d'Horreur préféré : HALLOWEEN
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Livide   Jeu 27 Oct 2011 - 18:27


LIVIDE - 2011

Réalisé par Alexandre Bustillo et Julien Maury
Avec : Marie-Claude Pietragalla, Chloé Coulloud, Félix Moati, Jérémy Kapone, Catherine Jacob, Béatrice Dalle...

L'histoire : En Bretagne, nuit d’Halloween.
La jeune Lucie Clavel et ses deux acolytes qui s’ennuient à mourir dans leur petite ville de Province décident sur un coup de tête de cambrioler la maison d’une vieille femme plongée dans le coma. La légende veut que cette maison renferme un trésor…
Après avoir traversé la lande de nuit, le trio arrive chez Deborah Jessel et pénètre dans sa maison plongée dans les ténèbres. Ils ne tarderont pas à découvrir un "trésor" surprenant, ainsi que la véritable identité de Déborah Jessel …


Second film du duo Bustillo / Maury après leur correct 1er essai A L'intérieur. Un deuxième film que j'attends Cool

Sortie le 7 décembre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
Zabou
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 8724
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Livide   Ven 28 Oct 2011 - 7:14

Je n'ai pas vu A l'intérieur mais celui m'intrigue pas mal!!

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
poupouille
Jason Voorhees


Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 37
Localisation : france
Film d'Horreur préféré : l'exorciste
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : argento
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Livide   Ven 28 Oct 2011 - 15:04

il m'interesse fortement

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy Loomis
Modo
Modo


Masculin
Nombre de messages : 3654
Age : 35
Localisation : Woodsboro (où dans le 59)
Film d'Horreur préféré : HALLOWEEN
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: Livide   Lun 31 Oct 2011 - 13:07

Bande annonce :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
Scylla
Candyman


Féminin
Nombre de messages : 238
Age : 28
Localisation : Paris
Film d'Horreur préféré : L'Exorciste
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Lucky McKee
Date d'inscription : 24/03/2012

MessageSujet: Re: Livide   Sam 7 Avr 2012 - 12:59

Je viens de lire qu'un Remake américain avec le studio "SND Films" était en projet.

Vivement sa sortie DVD en tout cas. J'ai hâte de voir la prestation de Pietragalla.

_________________
"Regardez ses yeux!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zabou
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 8724
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Livide   Ven 20 Avr 2012 - 8:25

Julien Maury et Alexandre Bustillo, à qui l’on doit déjà le long métrage gore A l’intérieur, nous reviennent et cette fois leur duo s’attaque au mythe du vampire. Le synopsis semble nous préparer à vivre une aventure unique et intense, au cœur d’un conte macabre.
En Bretagne, la nuit d'Halloween. Lucie Clavel et deux copains décident sur un coup de tête de cambrioler la maison de Deborah Jessel, une professeur de danse classique, aujourd'hui centenaire énigmatique plongée dans le coma. Durant cette nuit tragique et fantastique, Lucie perse le mystère de cette maison et le secret de Deborah Jessel...
Livide débute son intrigue en extérieur pour nous mener dans un huit clos puissant. C’est pourquoi le casting ne s’encombre pas de personnages inutiles. Si l’on compte un faible nombre d’acteurs, il faut admettre que le talent est présent. Le trio de jeunes gens qui pénètre dans la demeure mystique est porté par trois acteurs au charisme développé : Chloé Colloud (Beur sur la ville), Félix Moati (LOL) et Jérémy Kapone (LOL). L’implication dans les rôles sautent aux yeux, Chloé Colloud est impressionnante et véhicule des multiples émotions en touchant à chaque reprise le spectateur. Le rôle sinistre et inquiétant de Déborah Jessel est tenu par une surprenante Marie-Claude Pietragalla.
Julien Maury et Alexandre Bustillo, nos deux réalisateurs, voulaient faire de Livide un conte fantastique pour adulte. Ces dernières années on a souvent été habitué à découvrir ce genre de long métrage du côté de l’Espagne (Le labyrinthe de Pan, Agnosia), c’est donc avec beaucoup de curiosité que s’est passé le visionnage. Si la mise en route se fait assez tranquillement elle est nécessaire pour la bonne compréhension de l’œuvre. Une fois notre trio débarqué dans la demeure, le spectateur est transporté dans un univers unique à la fois terrifiant, magique et remplit de poésie. On sent un véritable travail sur les décors afin de faire de cette maison un lieu unique et lourd en histoire. Livide ne joue pas la carte du sursaut, il axe plus la peur sur l’apparition du sang et une mise en scène tendue et crispée. L’importance donnée à la photographie est aussi un atout majeur, elle illustre parfaitement une intrigue qu’on se plait à découvrir à chaque instant.
Livide a une particularité qui a su me toucher, le film propose très peu de dialogues au dépend d’une ambiance sonore et musicale bluffante. Les choix sonores sont judicieux et s’imbriquent au rendu visuel. L’équilibre entre l’horreur visuel, sonore et ressenti est parfait.
Les réalisateurs et scénaristes ont su se démarquer en signant une fin pour le moins originale, on sort des clichés et éternels renversements de situations et ça c’est jubilatoire !

Livide redonne des lettres de noblesse au Vampire, les réalisateurs voulaient un conte fantastique et macabre, le pari est gagné et avec talent !

3.5

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
Scylla
Candyman


Féminin
Nombre de messages : 238
Age : 28
Localisation : Paris
Film d'Horreur préféré : L'Exorciste
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Lucky McKee
Date d'inscription : 24/03/2012

MessageSujet: Re: Livide   Mar 24 Avr 2012 - 12:05

Assez d'accord avec toi Zabou.

Le tandem Julien Maury et Alexandre Bustillo avait fait parler de lui en 2007 avec son audacieux A l'intérieur.
Pour la fin de l'année 2011, ils reviennent avec le discret Livide.
Pas publicité, pas de communication, le lancement s'annoncait plutôt laborieux. Il faut être honnête Livide n'a pas eu la chance de rencontrer son public.
Avec une distribution confidentielle, seulement 17 copies pour la France, le film n'a touché qu'environ 6000 spectateurs en salle. Il faut dire qu'avec si peu de projections, dont les 2/3 en scéances alternées, il fallait déjà connaître et avoir l'envie de trouver le film.
En mai, Livide sort en DVD l'occasion pour lui de s'offrir une seconde vie.

En Bretagne, la nuit d'Halloween. Lucie Clavel et deux copains décident sur un coup de tête de cambrioler la maison de Deborah Jessel, une professeur de danse classique, aujourd’hui centenaire énigmatique plongée dans le coma.
Durant cette nuit tragique et fantastique, Lucie perse le mystère de cette maison et le secret de Deborah Jessel.

Jusque là, rien de bien nouveau. Et pourtant, teinté de poésie macabre, Livide est un conte horrifique surprenant. Le début du film pose un décor somptueux: La Bretagne comme beauté galciale et terre de légende.
Puis, le film monte en puissance. Une ambiance pesante flotte dans le manoir de la vieille femme.
Le spectateur se voit totalement impliqué dans la découverte des lieux (splendides). Beaucoup d'éléments sont rassemblés pour intensifier l'angoisse: froideur du manoir, taxidermie, mort planante, ...

L'histoire est malheureusement un peu décousue par moment et on a du mal à comprendre certaines choses.
Néanmoins, ceci est de suite pardonné par la poésie du film et sa fin d'une douce mélancolie.

Les actrices féminines sont plus que convainquantes. Un investissement total dans leur personnage qui transparait à l'écran.
En revanche, les deux acteurs sont souvent peu crédibles.
Le rôle de Deborah Jessel est porté par la charismatique Marie-Claude Pietragala. Il me semble important de souligner ce point car pour le grand public qui l'ignore: Marie-Claude Pietragalla est tout simplement une des plus grandes danseuses françaises de sa génération.
Son charme et sa présence ont su sublimer et intensifier la grâce omniprésente dans Livide.


En revanche, on peut s'interroger sur l'intérêt de la présence de Beatrice Dalle. Un clin d'oeil au film précédent probablement, mais d'une inutilité grotesque.
Les dialogues sont également assez peu probables. Les personnages parlent en "verlan" et nous lancent des "Uesh, tu crois quoi!".
Assez choquant dans ce déccord assez reculé de la Bretagne.

Globalement, le pari est plus qu'atteint. Nous sommes envoutés par cette histoire parfois rocambolesque mais teintée d'une douce noirceur poétique. Sauvé par son ambiance, Livide s'en sort plutôt bien.

3.5

_________________
"Regardez ses yeux!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livide   Aujourd'hui à 8:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Livide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livide
» Photo de géraniacée : Géranium livide - Géranium sombre - Géranium brun - Geranium phaeum - Dusky Crane's-bill
» The Theatre Bizarre 2: Grand Guignol
» Galerie de Pierre
» (barbara) tellement livide, à faire sourire un génocide.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Démoniaques-
Sauter vers: