Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 American Haunting

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zabou
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 8724
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: American Haunting   Lun 12 Mar 2012 - 9:32


Date de sortie: 25 avril 2007 (1h 33min)
Réalisé par: Courtney Solomon
Avec: Sissy Spacek, Donald Sutherland, James d'Arcy
Genre: Fantastique, Drame, Epouvante-horreur, Thriller

Synopsis:

Une descendante de la famille Bell découvre le récit d'événements étranges survenus dans le passé, rédigé par une aïeule. Elle va ainsi revivre la terrible nuit où naquit l'Esprit et découvrir l'affreuse vérité qui l'a poussé à se manifester...
En 1817, des bruits étranges et des manifestations surnaturelles envahissent la ferme de la famille Bell.
L'Esprit qui hante la demeure agresse Betsy, la fille adorée de la famille : elle semble possédée dès que résonnent les douze coups de minuit. Les Bell tentent de comprendre pourquoi cet Esprit s'attaque à eux, mais ni les séances d'exorcisme, ni la tentative de fuite de Betsy loin de la maudite ferme ne parviennent à mettre fin à ces déferlements de violence. Au contraire, la terreur les envahit lorsque l'Esprit se met à leur parler, prenant des voix différentes. Toujours plus menaçant, il n'épargne plus aucun membre de la famille et va jusqu'à prononcer une sentence de mort à l'égard de l'un d'entre eux...



_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
Nay
Démon


Masculin
Nombre de messages : 85
Age : 24
Localisation : Caché
Film d'Horreur préféré : The thing
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Carpenter
Date d'inscription : 17/11/2011

MessageSujet: Re: American Haunting   Lun 12 Mar 2012 - 10:19

J'ai vu ce film il y a un petit bout de temps déjà, mais de souvenir il me semble avoir passé un bon moment!
Avant tout le casting est plutôt réussi, on retrouve Donald Sutherland toujours aussi bon! Les effets paranormaux sont sympathiques dans l'ensemble, en effet même s'ils ne sont pas franchement neufs et réellement impressionnants, ils font leur effet...
American Haunting n'est pas un film trop effrayant, ni franchement neuf, mais il se laisse cependant regarder avec plaisir. Le film est en effet bien rythmé, les manifestations de l'Esprit qui possède ou hante Betsy sont de plus en plus menaçantes ce qui crée une véritable tension. Les membres de la famille Bell vont ainsi évolués au fur et à mesure de film, ils semblent en effet rongés eux mêmes par le mal qui touche leur fille.
Personnellement je n'ai pas compris la fin au premier visionnage, il m'a fallu une seconde fois pour bien comprendre les origines de ces phénomènes paranormaux.
Il s'agit pour résumer d'un bon film, fidèle au genre, qui a voulu se montrer original par sa fin, à laquelle je n'ai cependant pas spécialement accroché.
A voir pour se faire son propre avis.

3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zabou
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 8724
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: American Haunting   Lun 12 Mar 2012 - 15:58

Proposé avec une affiche alléchante et se vantant de s’inspirer de faits réels, American Haunting met tous les atouts de son coté, d’autant plus que son synopsis fait naitre le mystère et la curiosité. Depuis L’exorciste nombreuses furent les tentatives cinématographiques pour renouer avec le succès en mettant le thème de la possession en avant, très peu réussirent à toucher le public.
En 1817, des bruits étranges et des manifestations surnaturelles envahissent la ferme de la famille Bell. L'Esprit qui hante la demeure agresse Betsy, la fille adorée de la famille : elle semble possédée dès que résonnent les douze coups de minuit. Les Bell tentent de comprendre pourquoi cet Esprit s'attaque à eux, mais ni les séances d'exorcisme, ni la tentative de fuite de Betsy loin de la maudite ferme ne parviennent à mettre fin à ces déferlements de violence.
Pour mettre toutes les chances de son coté le long métrage signé Courtney Solomon a misé sur un casting solide et convaincant. On y retrouve avec un grand plaisir Donald Sutherland (Instinct, Virus) dans le rôle du chef de famille prêt à tout pour défendre sa fille et sa maison, un personnage qu’il interprète avec beaucoup de charisme. Sissy Spacek (Le cercle 2, JFK) incarne quant à elle la mère, parfaite dans son éducation et sa gestion de la famille. Enfin vient notre jeune possédée et victime, au travers de laquelle il nous semble pouvoir vivre la souffrance : Betsy. Elle est incarnée à l’écran par la jeune Rachel Hurd-Wood (Hideaways, Le parfum).
Après une brève introduction qui nous explique pourquoi nous nous retrouvons en 1817, les évènements se mettent en place sans perte de temps. Les premiers signes de possession ou de manifestation ne peinent pas à se dévoiler. Nous noterons que les effets spéciaux servent parfaitement le long métrage rendant chaque plan crédible. Les phases de démence ou de possession de Betsy sont remarquables et ne cessent de gagner en puissance mettant le spectateur devant une tension permanence. Si la peur n’atteint pas celle ressenti devant L’exorciste, elle reste omniprésente et sournoise.
Le doute et la suspicion viennent se mêler à l’ensemble plaçant ainsi chacun devant ses croyances, ce qui vaudra aussi éventuellement pour le spectateur. Le déroulement de l’intrigue est assez classique et ne surprendra guère ou peu, tout du moins pour le cœur de l’œuvre car pour le dernier quart d’heure c’est autre chose. Une belle surprise y réside, l’explication des phénomènes de possession est bien trouvée et imprévisible. Ça fait du bien d’être surpris à ce point.

American Haunting sans renouveler le genre réussi à surprendre de par sa tournure et sa chute inattendues. Un bon mélange de suspense, de tension et de mystère.

3.5

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: American Haunting   Aujourd'hui à 5:08

Revenir en haut Aller en bas
 
American Haunting
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» An American Haunting (2005, Courtney Solomon)
» Le dernier rite (American haunting)
» american spirit
» Piqûre de rappel : l'American 1921
» American Triade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Démoniaques-
Sauter vers: