Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coraline, Neil Gaiman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zabou
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 8724
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Coraline, Neil Gaiman   Mer 9 Mai 2012 - 14:20


Poche: 154 pages
Editeur : J'ai lu (9 mai 2012)

Collection : J'ai lu fantastique
Langue : Français

La famille de Coraline vient d'emménager dans une vieille maison loin de tout, avec pour seuls voisins deux anciennes actrices à la gloire fanée et un monsieur bizarre qui élève des rats. Délaissée par ses parents accaparés par leur travail, la jeune fille, au fil de ses explorations, ne tarde pas à découvrir une porte mystérieuse. De l'autre côté l'attend un monde fantastique où tout est étrangement semblable, mais en mieux...



_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
Zabou
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 8724
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Coraline, Neil Gaiman   Mer 9 Mai 2012 - 14:34

Après maintes plongées en enfer dans la littérature pour adultes, que ce soir au travers d’histoires de morts vivants, de vampires ou autres créatures ou monstres humains, un petit détour dans une horreur différente s’imposait. Les enfants ne connaissent pas les mêmes craintes et leur petit monde peut paraitre bien plus effrayant au travers de leurs yeux. Neil Gaiman nous livre un conte horrifique avec son roman Coraline.
La famille de Coraline vient d'emménager dans une vieille maison loin de tout, avec pour seuls voisins deux anciennes actrices à la gloire fanée et un monsieur bizarre qui élève des rats. Délaissée par ses parents accaparés par leur travail, la jeune fille, au fil de ses explorations, ne tarde pas à découvrir une porte mystérieuse. De l'autre côté l'attend un monde fantastique où tout est étrangement semblable, mais en mieux...
Coraline est une œuvre surprenante, si le roman ne compte que cent cinquante pages pour sa version de poche, il se dévore avec un appétit grandissant. Adultes et plus jeunes devraient y trouver un mélange de terreur infantile, de poésie et de magie. L’ambiance qui est mis en place au travers de ce que vit la jeune Coraline est unique en son genre et entraîne le lecteur dans un conte qui, plus les pages se tournent plus, devient effrayant.
Coraline c’est un conte fantastique qui avec son avancée voit un étau se resserrer autour de la petite fille. L’auteur a soigné chaque tournure de phrase pour prendre le lecteur au piège et lui faire ressentir les mêmes tensions et oppressions que l’enfant. Les lieux sont remarquablement décrits et on ne peine en rien à visualiser l’univers du livre.
Les peurs enfantines, comme celles de l’abandon et des monstres notamment sont le cœur même du roman et chacun s’y reconnaitra un peu. Le personnage de Coraline a été parfaitement travaillé, petit fille charmante qui ne tient pas en place comme bon nombre d’enfant à son âge. Les protagonistes secondaires ne sont pas en reste et donnent parfois une belle dose de frissons tant ils semblent réalistes.

Si Coraline met en scène principalement une jeune enfant, il s’adresse tout autant aux adultes et saura leur infliger comme il se doit une bonne dose de trouille. Un bel écho aux peurs enfantines.

4

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
lafougere
Apprenti Démon


Masculin
Nombre de messages : 24
Age : 39
Localisation : feignies 59
Film d'Horreur préféré : l'armée des morts
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : stephen king
Date d'inscription : 07/02/2012

MessageSujet: Re: Coraline, Neil Gaiman   Mer 9 Mai 2012 - 16:36

ah bah c un dessin animé que j'ai vu au moins 10 fois avec mes enfants ça(coraline 3d) c'est sympa mais c vrai que c'est un conte pour les enfants ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coraline, Neil Gaiman   Aujourd'hui à 12:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Coraline, Neil Gaiman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coraline - Neil gaiman
» Coraline, Neil Gaiman
» CORALINE de Neil Gaiman & illustré par Craig Russell
» CORALINE de Neil Gaiman
» Neil Gaiman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Littérature horrifique :: Romans d'horreur-
Sauter vers: