Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L’Orgie Des Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bikinikill
Lucifer


Masculin
Nombre de messages : 2184
Age : 110
Localisation : Ma maison
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Carpenter
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: L’Orgie Des Vampires   Mar 5 Juin 2012 - 8:26



Réalisé par : Renato Polselli
Scénario de : Renato Polselli, Ernesto Gastaldi
Acteurs : Marco Mariani, Giuseppe Addobbati, Barbara Howard, Carla Cavalli
Année de production : 1964
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 6 juin 2012 (Artus Films)
Date de sortie au cinéma en France : 23 juillet 1969
Pays : Italie

Synopsis

Une troupe de danseuses investit un vieux théâtre abandonné pour les besoins des répétitions. Malgré les avertissements répétés du gardien des lieux, le directeur décide d’y rester. Mais d’étranges phénomènes vont faire surgir une vieille malédiction qui plane sur le théâtre…

Mon avis

1964. 4 ans après la sortie de La Maîtresse Du Vampire, Renato Polselli revient au gothique pur et dur avec L’Orgie Des Vampires (Il Mostro Dell'Opera), afin de tenter de redonner un peu d'air frais à un genre cinématographique de plus en plus sclérosé en Italie, et qui semble décliner irrémédiablement.
Pour se faire, l'homme va s'octroyer les services d'Ernesto Gastaldi (Mon Nom Est Personne), pour mette au point une histoire vampirique lorgnant un peu sur le thème du Fantôme De L'Opéra.
Une troupe de danseuses investit un vieux théâtre abandonné pour les besoins des répétitions. Malgré les avertissements répétés du gardien des lieux, le directeur décide d’y rester. Mais d’étranges phénomènes vont faire surgir une vieille malédiction qui plane sur le théâtre…

Le cinéphile averti notera les étranges similitudes entre L’Orgie Des Vampires et Des Filles Pour Un Vampire de Piero Regnoli réalisé 4 ans plus tôt, puisque le scénario est quasiment le même. Seul le lieu de l’action diffère ; dans le métrage de 1961, la troupe de danseuses trouve refuge dans un château isolé dans la montagne. Ici, on est dans un ancien théâtre…

Bref, passé l’envie de crier au plagiat, il faut bien avouer que L’Orgie Des Vampires vaut son pesant d’or avec sa construction narrative singulière, teintée d’ambiances oniriques et ses scènes empreintes d'une exaltation totalement assumée. Ainsi, chaque personnage de la troupe de théâtre va être surjoué à l'extrême (les artistes déclament des monologues "poétiques", feront quelques pas de danse pendant qu'ils parlent ou utiliseront une gestuelle volontairement trop appuyée) de façon à donner à l'ensemble une couleur véritablement originale… voire même décalée !
Décalé, car à force de vouloir nous servir des personnages originaux, Piero Regnoli nous dépeint à l'arrivée une troupe (un peu trop) survoltée, si bien que l'exaltation des uns et des autres devient vite horripilante pour le spectateur.

Mais à y regarder de plus près, cette approche artistique ouvertement barrée s'avère être assez payante, car l'arrivée du vampire en milieu de métrage amène beaucoup de noirceur à l'ensemble, et contrebalance à merveille l'univers joyeux et coloré des artistes. D'ailleurs, Giuseppe Addobbati s'en tire à merveille dans les habits du suceur de sang, et réussit sans mal à dévoiler la personnalité meurtrière mais écorchée de son personnage, perdu entre sa soif de sang et son amour transit. Une identité à plusieurs facettes qui se fond parfaitement dans les atmosphères oniriques du long métrage…
A partir de là, la seconde partie du film va se révéler être très prenante, et renouer avec le gothique à l'italienne si typique où s'entremêlent épouvante, romantisme et érotisme.
De plus, l'excellente utilisation du clair / obscur et du noir et blanc par Ugo Brunelli est remarquable et donnera à L’Orgie Des Vampires une plus value indéniable et ce, même si la qualité de la péloche laisse à désirer, malgré l'énorme travail d'Artus Films sur la restauration de l'image. L'éditeur a choisi de nous livrer ici la version intégrale de l'œuvre de Polselli en insérant les scènes inédites coupées au montage, et force est de constater que ça donne beaucoup de charme à l'ensemble.

A l’arrivée, L’Orgie Des Vampires reste un bon petit film qu’on se plaît à (re)découvrir (il a été très peu exploité à sa sortie aussi bien en Italie qu’en France) et ravira tous les amateurs du genre, même si Renato Polselli est ici très loin d'inventer la poudre.
Le milieu des 60’s amorce le déclin du gothique italien, et nul doute que L’Orgie Des Vampires fasse partie des derniers films "classiques" dans cette veine-là…
A voir !

3.5

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandy Kaine
Lucifer


Masculin
Nombre de messages : 4181
Age : 29
Localisation : La Chapelle Saint Sauveur
Film d'Horreur préféré : cold Prey
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John carpenter
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: L’Orgie Des Vampires   Mar 5 Juin 2012 - 9:38


Celui ci me botte bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L’Orgie Des Vampires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Générateurs de pseudo: vampires, elfiques, etc...
» Les films de Vampires d'hier à aujourd'hui
» [De la Cruz, Melissa] Les Vampires de Manhattan - Tome 1: Les vampires de Manhattan
» Q&R Comte vampires
» [Vente] Démon de Slaanesh, Comtes vampires, hauts-elfes et HB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Créatures Légendaires-
Sauter vers: