Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le Château Des Messes Noires (1973)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bikinikill
Lucifer


Masculin
Nombre de messages : 2184
Age : 110
Localisation : Ma maison
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Carpenter
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Le Château Des Messes Noires (1973)   Sam 13 Oct 2012 - 18:19



Réalisé par : Joe Sarno
Scénario de : Joe Sarno
Acteurs : Marie Forsa, Ulrike Butz, Anke Syring, Nadia Henkova
Année de production : 1973
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 2 octobre 2012 (Artus Films)
Date de sortie au cinéma en France : 3 juillet 1974
Pays : Allemagne / Suisse / Suède
Saga : -

Synopsis

A la suite d’un accident lors d’une nuit d’orage, un groupe de jeunes gens vient se réfugier dans un château lugubre. Il abrite toute une communauté de jeunes filles effectuant d’étranges rites mêlant le sexe et l’occultisme. La maîtresse des lieux est en fait la descendante d’une baronne vampire, mise à mort il y plusieurs siècles par les villageois. Elle cherche à venger son ancêtre en éliminant les descendants des tortionnaires.

Mon avis

Dans les années 70, le cinéma transalpin est en pleine bourre grâce au giallo et à sa violence exacerbée qui va marquer à sa manière les années de plomb italiennes.
Et contre toute attente, le réalisateur américain Joe Sarno va s'attaquer à ce marché avec Le Château Des Messes Noires, un film érotique hybride qui cherche à renouer avec les grandes heures du cinéma gothique à l'italienne.
C'est pourquoi, le pitch est des plus classiques. Jugez plutôt : à la suite d’un accident lors d’une nuit d’orage, un groupe de jeunes gens vient se réfugier dans un château lugubre. Il abrite toute une communauté de jeunes filles effectuant d’étranges rites mêlant le sexe et l’occultisme. La maîtresse des lieux est en fait la descendante d’une baronne vampire, mise à mort il y plusieurs siècles par les villageois. Elle cherche à venger son ancêtre en éliminant les descendants des tortionnaires…

Bref, Joe Sarno va s'en donner à cœur-joie dans son genre préféré, la sexploitation (on lui doit entre autres Flesh And Lace, The Bed And How To Make It, Moonlighting Wives, Abigail Lesley Is Back In Town…) qu'il va tenter de replacer dans le contexte macabre du gothique.
Bon, autant le dire tout de suite : ce n'est pas très réussi.

Ce n'est pas très réussi, car même si Joe Sarno vient braconner sur les terres des réalisateurs européens comme les italiens Mario Bava ou Riccardo Freda ainsi que sur celles de l'espagnol Jesse Franco qu'il semble énormément apprécier l'œuvre, n'est pas Jesse Franco qui veut !
En effet, difficile de ne pas retrouver dans Le Château Des Messes Noires, l'influence du maître espagnol (qui s'est aussi essayé à la sexploitation avec des films Quartier De Femmes, 99 Women, La Comtesse Noire etc.) notamment au travers de certains plans et de grain de pellicule assez particulier.
Mais la comparaison s'arrête là. Le réalisateur américain reste assez difficile à suivre dans sa construction narrative (il y a pas mal de temps morts qui ne servent à rien…) et se perd même dans ses propres idées ! Et ce n'est pas les prestations calamiteuses des "actrices" qui relèveront le niveau (mis à part qu'on les voit toutes dénudées à un moment ou à un autre, si tant est que ça puisse relever le niveau...).

C'est bien simple, on a l'impression d'être en face d'un film mal fagoté qui se placerait entre du sous Jesse Franco et du sous Jean Rollin et ce, sans une once de poésie macabre.
Ajoutez à cela, un scénario aussi bordélique que convenu, et vous obtenez un métrage assez difficile à appréhender de manière frontale et sérieuse…

A l'arrivée Le Château Des Messes Noires reste un film assez bancal qui flirte avec plusieurs genres (horreur, érotisme…) sans véritablement convaincre ni retenir l'attention, mis à part pour les cinéphiles les plus coquins, qui pourront se rincer l'œil au travers de scènes d'érotisme soft…
Bref, Artus Films remet au goût du jour un long métrage qui n'a jamais fait tellement date et qui n'a pas les épaules pour se permettre de se payer une seconde jeunesse digne de ce nom.
Seuls les aficionados de nanars y trouveront leurs compte tant Le Château Des Messes Noires est bourré d'imperfections, de non sens et de répliques carrément nanardes !
1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KenShu
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 4947
Age : 37
Localisation : Metz
Film d'Horreur préféré : Une nuit en Enfer
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Georges A. Romero
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Le Château Des Messes Noires (1973)   Dim 14 Oct 2012 - 8:54

bizarre ce genre de film qui est produit en 1973, alors que cette époque marquait un tournant dans le film d'horreur mettant de côté tous les "hammer" and co. au profit de réalisations plus ambitieuses comme "l'exorciste"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOUKIE
Jason Voorhees


Féminin
Nombre de messages : 187
Age : 43
Localisation : Pas de calais
Film d'Horreur préféré : Haute tension
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Alexandre Aja
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: Le Château Des Messes Noires (1973)   Dim 14 Oct 2012 - 17:52

Merci je zappe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bikinikill
Lucifer


Masculin
Nombre de messages : 2184
Age : 110
Localisation : Ma maison
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Carpenter
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Re: Le Château Des Messes Noires (1973)   Dim 14 Oct 2012 - 19:27

C'est un film olé olé de sexploitation typique des 70's... le côté gothique italien n'est qu'un prétexte en fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Château Des Messes Noires (1973)   Aujourd'hui à 10:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Château Des Messes Noires (1973)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Château Des Messes Noires (1973)
» [Collection] Les messes noires / Publications populaires
» La bise " noire "
» Carla Turner [Terminé]
» Gâteau au chocolat sans oeufs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Inclassables du genre-
Sauter vers: