Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Insensibles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zabou
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 8724
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Insensibles   Mar 29 Jan 2013 - 10:58


Réalisé par : Juan Carlos Medina
Scénario de : Juan Carlos Medina, Luiso Berdejo
Acteurs : Derek De Lint, Irene Montalà, Juan Diego, Àlex Brendemühl, Félix Gómez, Tómas Lemarquis
Année de production : 2012
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 13 février 2013 (Wildside)
Date de sortie au cinéma en France : 10 octobre 2012
Pays : Espagne
Saga : -

Synopsis

A la veille de la guerre civile espagnole, un groupe d’enfants insensibles à la douleur est interné dans un sanatorium. Séquestrés, torturés, assassinés, ces innocents donneront naissance à un monstre.
De nos jours, David Martel, un chirurgien atteint d’une tumeur part à la recherche de ses parents biologiques et découvre la vérité sur ces enfants maudits et sur ses origines…


_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
Zabou
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 8724
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Insensibles   Mar 29 Jan 2013 - 11:00

Le cinéma d’horreur espagnol n’en est plus au stade où il devait faire ses preuves. Avec des petites perles terrifiantes comme Darkness, Rec, L’Orphelinat, L’Echine Du Diable ou encore Fragile, il ne cesse d’impressionner les amateurs de sensations fortes. Les enfants, qui y tiennent bien souvent une place importante, sont au cœur même de la réalisation de Juan Carlos Medina, Insensibles. Son titre plein de contradiction est plus que bien trouvé !

A la veille de la guerre civile espagnole, un groupe d’enfants insensibles à la douleur est interné dans un sanatorium. Séquestrés, torturés, assassinés, ces innocents donneront naissance à un monstre. De nos jours, David Martel, un chirurgien atteint d’une tumeur part à la recherche de ses parents biologiques et découvre la vérité sur ces enfants maudits et sur ses origines…

Insensibles s’avère être une pure surprise. Du début à la fin, le spectateur se laisse entraîner dans l’histoire ne sachant jamais quelle direction elle va prendre. Si la mise en place peut sembler longue, elle est toutefois nécessaire afin de bien comprendre ce qui arrive aux enfants et l’impact de leur maladie, tout comme elle nous permet de faire connaissance avec David Martel au travers de qui nous allons découvrir l’horreur.

Le casting est à tout niveau d’une qualité irréprochable. Les enfants comme les adultes, victimes ou tortionnaires, donnent vie à des personnages inoubliables qui entrent dans la vie du cinéphile et y font quelques dégâts. C’est bien évidemment les enfants qui retiennent le plus l’attention et qui font froid dans le dos. Le mélange entre leur innocence et la cruauté et la froideur de leurs actes est percutant. Certaines scènes sont d’ailleurs assez insoutenables. Il faut faire face à des situations où l’on s’imagine une douleur insupportable et qui pourtant ne touchent pas nos victimes. C’est là que le titre Insensibles prend toute sa dimension : personne ne reste insensible devant des actes si froids et dérangeants.

Mais Insensibles va encore bien plus loin que la simple cruauté lié à la maladie dont souffre les enfants, il nous relate des faits d’une rare violence et méchanceté. C’est l’horreur humaine qui est dénoncée et mise en avant. Le spectateur découvre la vérité par petits segments, au travers de la quête de David, et il tremble avec lui des terreurs que cela lui réservent.

Le scénario et la réalisation sont brillants, il fallait réussir à allier horreur et drame humain tout en donnant au film un côté touchant et éprouvant. Le psychologique prend une place bien plus importante qu’on aurait pu l’imaginer au départ.

Insensibles marquera de manière irréversible l’esprit de chaque spectateur par son histoire à la fois inquiétante et noire. Un voyage traumatisant au cœur de l’horreur humaine.

4

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
Dandy Kaine
Lucifer


Masculin
Nombre de messages : 4181
Age : 29
Localisation : La Chapelle Saint Sauveur
Film d'Horreur préféré : cold Prey
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John carpenter
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Insensibles   Mer 3 Avr 2013 - 14:01



Depuis l'avènement de Del Toro et de son procédé de traîter de la société espagnol en trame de fond dont l'aspect fanstastique en est la métaphore, grâce a sa réussite, pleins de gens dans l'horreur veulent aller dans ce sens et la lassitude gagne.
Imaginer un pays qui ne fait que du slasher ou que du zombi!

Le thème du malaise espagnol d'une certaine époque est en toile de fond, l'histoire impeccable, l'horreur parfaite.
La réalisation, la photo': magnifique.

La lassitude gagnait, ce film redonne espoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insensibles   Aujourd'hui à 19:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Insensibles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insensibles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Thriller Horrifiques-
Sauter vers: