Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Agonies de La Maison des viscères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Limedeath
Froussard


Masculin
Nombre de messages : 1
Age : 36
Localisation : Quebec
Film d'Horreur préféré : Candyman
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Agonies de La Maison des viscères   Lun 4 Mar 2013 - 18:31

Agonies est une anthologie d'horreur extrême publiée par le seul éditeur spécialisé en horreur au Québec : La Maison des viscères. Elle a reçu d'excellentes critique et a même été en nomination au prix Aurora/Boréal.

"Les éditeurs nous promettent le livre québécois à la plus forte densité de gore… Et tant qu’à moi, ils tiennent promesse. [...] Pour terminer, je lève mon chapeau à ce premier opus de La Maison des viscères, qui a eu le guts de publier du gore ouvertement, sans se cacher ni avoir peur des mots…" -- Critique dans la revue Solaris.

Voici le résumé des histoires :

SAM, de Jonathan Reynolds
À 17 ans, Samantha découvre qu’elle partage son corps avec Bob, un tueur sanguinaire affamé de chair humaine. Son seul désir : en finir avant que Bob ne la force à dévorer sa famille et ses amis.

AMARANTE, d’Ariane Gélinas
Navire en perpétuel mouvement, l’Amarante accueille à son bord des êtres tourmentés. Vient le tour de Charles, qui a tout perdu après le suicide de son amoureuse. Sur ce bateau où se mêlent l’art, l’érotisme et la cruauté, il s’éprend de Lysane, une artiste qui lui rappelle sa compagne défunte. Mais, sur l’Amarante, ceux qui ont le malheur de s’attacher à quelqu’un sont sévèrement punis.

BAPTÊME DE SANG, de Pierre-Luc Lafrance
L’inspecteur Boisclair abat un suspect en plein interrogatoire. Questionné après le meurtre, il raconte son histoire sans demander qu’on le croie, puisque lui-même n’ose pas y croire. Comment peut-on démembrer un homme à mains nues, parler dans la tête des gens et, surtout, manger vivante sa victime sans qu’elle ne se débatte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Agonies de La Maison des viscères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agonies de La Maison des viscères
» Bizarro - La Maison des viscères
» Pâte à tartiner "maison"
» Monter son studio photo maison à coût réduit
» Savage 25 brushless fait maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Littérature horrifique :: Romans d'horreur-
Sauter vers: