Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eject

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KenShu
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 4947
Age : 37
Localisation : Metz
Film d'Horreur préféré : Une nuit en Enfer
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Georges A. Romero
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Eject   Lun 11 Mar 2013 - 9:09


Réalisé par : Jean-Marc Vincent
Scénario de : Richard J. Thomson
Acteurs : Pascal Sellem, Rani Bheemuck, Benoit Gourley, Philippe Chaine, Rurik Sallé
Année de production : 2010
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 5 mars 2013
Date de sortie au cinéma en France :
Pays : France
Saga :

Synopsis

Une équipe de télévision locale réalise un reportage sur des boys scouts. Les reporters se font rappeler à l'ordre par le directeur de la chaîne, qui veut de meilleurs scoops, et leur commande un documentaire sur des ambulanciers en action. L'équipe TV se rend donc chez des urgentistes pour les suivre toute une nuit. Le groupe se rend dans une discothèque, qui est en fait un club de strip-tease. Mais les choses dégénèrent rapidement, car un virus se propage, transformant filles et clients en morts-vivants assoiffés de sang...

Mon Avis

Lorsque l'on m'a proposé la chronique d'une parodie française d'un des meilleurs film d'horreur espagnol, à savoir le très réussi Rec, je me suis dit : "chouette, ça promet un bon moment de délire et d'humour noir !"
En plus de cela, l'acteur principal présenté sur la jaquette du film promettait beaucoup : Pascal Sellem ! Le grand monsieur des caméras cachées franchouillardes.
C'est donc avec un certain entrain que je me suis lancé dans le visionnage de ce métrage plus que prometteur... sur le papier en tout cas.

Si le scénario propose évidement un Rec en plus trash (l'immeuble étant remplacé par une maison close, les ambulanciers sont de gros pervers et les flics semblent avoir le QI d'une huître), il faut bien avouer que ce script aurait pu faire mouche, si le côté graveleux du film n'avait pas été si prononcé.

Vous l'aurez compris, Eject se contente d'empiler les gags sous la ceinture sans jamais faire rire, là où d'autres, à l'instar de Scary Movie, avaient réussi à donner un savant mélange de scènes portées sur le sexe, tout en réussissant à faire rire. Le résultat de cette bobine en est tout autre : non seulement ce n'est pas drôle mais c'est en plus très souvent désolant.
En fait, l'impression générale donne la sensation que le réalisateur à voulu en faire trop ! Et lorsque ça déborde trop, et bien ça donne un film ennuyeux, où la seule envie du spectateur c'est d'appuyer sur le touche "stop" du lecteur DVD.

Seul petit coin ensoleillé du métrage : les effets spéciaux (en particulier les maquillages des infectés) sont la plupart du temps assez réussis, c'est une belle petite surprise pour un si petit budget.
Malgré ça, il faut bien reconnaître qu'Eject ne réussira que très rarement à vous faire esquisser un sourire et son côté "pipi caca" vous fera vite déchanter.
Un joli ratage en règle qui ne rehaussera pas l'image du film de genre français...

1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eject
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» STOP EJECT
» Eject
» [PERFECT EFFECT] Z'avez aimé avoir Frenzy/Rumble ou Eject-Rewind en Targetmasters?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Comédies Horrifiques-
Sauter vers: