Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Malveillance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nevarc
Freddy Krueger


Masculin
Nombre de messages : 392
Age : 21
Localisation : Lille, France
Film d'Horreur préféré : Phantasm, Bubba Ho-Tep
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Don Coscarelli
Date d'inscription : 03/12/2012

MessageSujet: Malveillance   Sam 13 Avr 2013 - 15:01



Réalisé par : Jaume Balaguero
Scénario de : Alberto Marini
Acteurs : Luis Tosar, Marta Etura
Année de production : 2011
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 06 juin 2012
Date de sortie au cinéma en France : 28 décembre 2011
Pays : Espagne

Synopsis : César est un gardien d'immeuble discret et serviable. Mais sa fonction lui permet de s’immiscer dans les appartements des habitants et lui laisse le temps de connaitre toute leur vie. Il devient alors obsédé par l'une des habitantes, la jeune et jolie Clara...

_________________


Elvis :
"Where'd my youth go? Why didn't fame hold off old age and death? Why the hell did I leave the fame in the first place and do I want it back, and could I have it back? And if I could, would it make any damned difference ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nevarc
Freddy Krueger


Masculin
Nombre de messages : 392
Age : 21
Localisation : Lille, France
Film d'Horreur préféré : Phantasm, Bubba Ho-Tep
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Don Coscarelli
Date d'inscription : 03/12/2012

MessageSujet: Re: Malveillance   Sam 13 Avr 2013 - 15:02

Critique :

Jaume Balaguero est connu pour ses récits fantastico-horrorifiques tels que les excellents Secte sans Nom (1999), Fragiles (2005) ou encore le film désormais culte, [REC]. Ici, avec Malveillance, il retourne au thriller non fantastique plus proche de La Secte sans Nom que de ses métrages plus récents.

Déjà, le scénario est d'une précision et d'une minutie rares. La mise en place de l'obsession de César, de son secret est très bien exposé au spectateur. Le script prend le temps qu'il faut pour tout expliquer et bien mettre en place la personnalité de chaque personnage secondaire. Il n'y a aucune concession, on se retrouve en position de voyeur, tout comme le protagoniste. On observe les faits et gestes des habitants de l'immeuble de son point de vue. D'ailleurs, tout le parallèle entre le jour, il est un concierge charmant et attentionné, et la nuit, où il devient comme un psychopathe obsessionnel sombre et potentiellement dangereux, est très bien travaillé.

La performance de Luis Tosar (excellent acteur de Même la Pluie d'Icíar Bollaín ou encore de Cellule 211 de Daniel Monzón), bien que toute en retenue et sobre, est parfaite pour le personnage. Renfermé sur lui même, ses yeux sont le moyen d'expression principal du film, les scène d'"observation" étant quasiment toutes muettes. On peut aussi noter les bons rôles secondaires comme Clara, la dame aux chiens, le père de famille etc. représentatifs de la mini-société qu'est l'immeuble gardé par César.

La mise en scène de Balaguero est une fois de plus exemplaire, sans grands mouvements de caméra, tout en restant dans un huis clos (on ne quitte jamais l'immeuble). Il parvient à faire vivre l'immeuble. Les travellings nous emmènent dans la subjectivité de César et nous rend nerveux, dans la position du voyeur.

Mention spéciale pour la musique de Lucas Vidal, pleine de lyrisme et de malice, qui dépeint cet univers avec brio. Elle nous transporte au travers d'un thème principal captivant et même envoûtant, grâce aux airs de piano notamment, ce qui est symptomatique du métrage.

En somme, c'est un très bon film signé par l'un des meilleurs réalisateurs de genre du moment. Il ne faut surtout pas y passer à côté !

4

_________________


Elvis :
"Where'd my youth go? Why didn't fame hold off old age and death? Why the hell did I leave the fame in the first place and do I want it back, and could I have it back? And if I could, would it make any damned difference ?"


Dernière édition par Nevarc le Sam 20 Avr 2013 - 7:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clivethered
Freddy Krueger


Masculin
Nombre de messages : 367
Age : 37
Localisation : Montpellier
Film d'Horreur préféré : Inferno
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Dario Argento
Date d'inscription : 04/08/2012

MessageSujet: Re: Malveillance   Sam 13 Avr 2013 - 19:11

Perso j'ai bcoup aimé!Balaguero est un des meilleurs réalisateurs du moment....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malveillance   Aujourd'hui à 10:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Malveillance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Thriller Horrifiques-
Sauter vers: