Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chronique d'un village dérangeant ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arduina
Démon


Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 24
Localisation : 1428, Elm Street, Springwood
Film d'Horreur préféré : Freddy (Nightmare on Elm Street)
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Chronique d'un village dérangeant ...   Lun 24 Fév 2014 - 21:10

Chronique d’un village dérangeant
 Vous devez sans doute connaître le jeu Animal Crossing et son nouvel opus sorti l’année dernière sur 3DS, Animal Crossing New Leaf. Cet opus nous donne la possibilité, une fois le salon de détente débloqué et pour 500 clochettes (monnaie du jeu), de visiter des villages dans nos rêves grâce à des codes appelés « codes oniriques ».

 Un village très « spécial » est devenu célèbre grâce à son ambiance plutôt dérangeante, j’ai donc décidé d’en faire une analyse complète et de vous la faire partager :

Guide du village :


Dans le village :
Ce village se nomme « Aïka », vous vous réveillez dans un lit avec à droite de votre personnage, un cadeau (1). Prenez-le et ouvrez-le, en le sélectionnant avec votre stylet vous pouvez voir qu’il s’agit d’une poupée. Parlez au gyroïde et prenez la pelle et la hache, vous n’aurez pas besoin du reste. Dirigez vous vers la maison au nord, juste au dessus de votre position.

(1)

1ère maison :
L’extérieur montre un jardin fleuri, des arbres à fruits parfaits, une fontaine… Bref, un environnement très agréable (2). Entrez !

(2)

Dans la pièce principale, vous faites face à une scène qui ressemble à une fête d’anniversaire, trois se trouvent en bout de table, deux mannequins entourent un troisième vêtu de rouge, face à un gâteau d’anniversaire, Probablement une famille. Vous retrouvez un cadeau posé sur la table à côté du gâteau d’anniversaire, pour le moment on ne sait pas ce qu’il contient, mais il ressemble au cadeau ramassé plus tôt. La musique glauque en fond se nomme « Psykéké » et un meuble nous empêche d’accéder à la salle du fond (3).

(3)

Montez à l’étage, ici nous semblons nous trouver dans une chambre d’enfant, trois tableaux sont disposés devant nous et ressemblent à des dessins d’enfant, en partant de la gauche nous y voyons un personnage féminin, ensuite un couple dont le personnage féminin et une petite fille vêtue de rouge du même style que le mannequin de la salle principale, et pour finir une niche avec un chien. A côté des ces tableaux se trouve une poupée vêtue également en rouge qui pourrait être le cadeau d’anniversaire ce qui nous fait dire qu’il s’agit de la chambre de la petite fille en rouge et au fond d’autres jouets divers. Psykéké est toujours en musique de fond (4). Sortez !

(4)

Dans le village :
Passez le pont qui se trouve en haut à droite de la carte, vous tomberez sur un labyrinthe de buisson et de trous, parsemé de friandises (5). Sortez votre pelle rebouchez les trous qui vous empêche d’évoluer. Attention il y a beaucoup de pièges enterrés ici ! Vous trouverez un gâteau de la chance, prenez le et mangez-le puis lisez le message qu’il contient, il s’agit de la prédiction n°9 qui dit : « Quand le mal, 1000 visages revêt, de masque change sans arrêt » (6). Vous pouvez aller visiter le poste de police, vous y trouverez une multitude de ruches d’abeilles. Sur la gauche, vous pouvez constater qu’il y a un cimetière, tout ce que vous déterrerez ce sont des niches, probablement un cimetière d’animaux réservé aux chiens du village (7). Vous pouvez maintenant vous diriger vers la 2 ème maison.

(5)

(6)

(7)

2ème maison :
Dans la salle principale nous trouvons des tabourets et des panneaux d’affichage qui forment un labyrinthe, mais le tabouret qui nous permet de le traverser est bloqué par Aika qui nous dis : Okaasan Daisuki (Maman je t’aime), si vous avez de la chance Aika ne bloque pas le tabouret et vous pouvez accéder a la salle du fond ( 8 ).

( 8 )


La salle du fond contient une multitude de jouets face au mur et si vous changez l’angle de sorte a ce que la caméra soit face a vous, vous trouverez quatre tableaux représentant des regards étranges (9 et 10). Toujours si vous avez de la chance Aika sera partie, il m’est arrivé d’être resté bloquée car Aika c’est placé devant le tabouret entre temps (11).

(9)

(10)

(11)

Descendez dans la cave, vous tomberez sur une « réunion » de poupées devant un festin et une musique joyeuse « Ragtime Kéké » en fond (12), derrière la poupée rouge de la rangée du fond vous trouverez une hache, remontez.

(12)


Vous retrouvez Aïka qui a changer de place et qui dit toujours la même chose … montez à l’étage. Vous trouverez une salle qui représente Adam, Eve et le serpent ainsi qu’une pomme parfaite, scène biblique, le fruit défendu, la tentation et le péché originel, et bla bla bla avec la musique « Chorale de kéké » en fond (13). Sortez !

(13)

Dans le village :
En face de la maison se trouvent trois buissons qui forment un renfoncement creusez dans ce renfoncement et vous trouverez un cadeau, ouvrez-le, c’est un maillot de bain, gardez-le vous en aurez besoin. Dirigez vous vers la 3 ème maison, remarquez ce « champ » de navet pourris, à côté de la maison vous trouverez un paquet avec un lance-bulle, ce n’est d’aucune utilité (14)! Entrez !

(14)


3ème maison :  
Vous vous trouvez dans une bibliothèque, en face de vous, toujours la même poupée accompagnée de sa hache, changez l’angle de vue … Des angles morts montrent la moitié de certaines choses, comme le tableau de « famille » mais qui ne montre que Aïka et son père lorsqu’on se trouve en face. Des jouets, des œufs de Pâques, des livres, des ruches sont disposés un peu partout. Le son vient d’un transmetteur qui change de son lorsqu’on s’approche ou que l’on s’éloigne et donne l’impression d’un cri (15).

(15)

La salle de gauche semble désaffectée et contient un piano et 8 œufs de Pâques.
Celle du fond est jonchée de papier à lettre et il y a un livre avec un trèfle à 4 feuilles ainsi qu’un livre style album photo tout deux sur un présentoir sous verre. Un autre tableau montre Aïka et sa mère.

Descendez à la cave et vous trouverez une salle délabrée, la poupée présente encore une fois, un canapé, un lit avec la trace d’un corps sur le drap, du matériel d’écriture, un sablier, un orgue, un couffin et le tableau de la mère (16). Allez au premier étage.

(16)

Vous trouverez des meubles faits avec les tableaux de la famille, le personnage revenant le plus souvent est la mère et la poupée regarde une télévision qui ne capte pas de signal (17). Sortez !

(17)

Dans le village :
En sortant vous aurez peut-être la chance de croiser une nouvelle fois Aïka qui vous dira … N’importe quoi !!! Dirigez vous vers la dernière maison et vous croiserez une nouvelle fois Aïka qui vous dira de nouveau n’importe quoi. Entrez dans la maison.

4ème maison :
La musique de fond nous est maintenant bien familière, Psykéké. Il s’agit d’une vision chaotique de la première maison dévastée (18) !!! Le meuble qui nous bloquait le passage de la salle du fond dans la première maison est déplacé nous pouvons donc entrer.

(18)

Le papier peint et le sol sont de style psychédélique et nous pouvons voir le mannequin Aïka et la poupée avec sa hache, emprisonnées entre quatre barrières, surveillées par des buste de Néfertiti (19).

(19)

Montez à l’étage encore Psykéké en fond sonore, les jouets sont tournés vers le mur et les tableaux sont gribouillés sauf le tableau de famille où seule Aïka est gribouillée. La poupée est là avec sa hache (20). Sortez !

(20)


Dans le village :
Dirigez vous maintenant sur la plage, dans la partie sud ouest vous trouverez une paire de babies rouge, peut-être celles d’Aïka… Enfilez maintenant le maillot de bain déterré plus tôt et nagez vers le nord ouest sur le lopin de terre accessible uniquement à la nage. Vous vous trouverez proche d’une tombe entourée de friandises en face de laquelle vous pouvez déterrer un objet nommé « squelette lugubre » probablement celui d’Aïka… A gauche vous déterrerez une poupée et à droite une capsule temporelle.


Analysons un peu tout ça …
Dans la première maison, c’est l’anniversaire d’Aïka, sa famille est là elle est heureuse, dans sa chambre nous pouvons voir qu’elle est plutôt gâtée par ses parents au vue des nombreux jouets qui s’y trouve, elle aime sa famille d’où les dessins et semble vouer une passion particulière pour sa mère vu le portrait qu’elle a fait d’elle seule.

Dans la seconde maison, la chronologie compte beaucoup dans ce bâtiment, j’émet l’hypothèse que la première salle est celle du péché originel avec la scène d’Adam et Eve, ceux qui connaissent le jeu savent que la statue de la femme est fausse et représente donc la tromperie, donc, soit le papa à tromper la maman (statue fausse, fausse femme, péché, maîtresse), soit la maman à trompé le papa (Statue fausse, femme fausse, hypocrisie, péché, tromperie). Suite à ça, les parents sont en conflit ce qui met Aïka dans la confusion (salle principale) elle délaisse alors ces jouets et favorise la poupée rouge sous les yeux interloqués de ses parents (salle du fond). A la cave la poupée d’Aïka semble faire la fête (comme-ci elle était satisfaite des événements) et garde précieusement sa hache près d’elle, pense t’elle s’en servir ? Aïka retrouve son chien mort, l’enterre dans le cimetière d’animaux du village et s’accroche de plus en plus a sa chère poupée rouge.

Troisième maison, la mère d’Aïka cherche à se documenter sur la poupée en allant à la bibliothèque du village car elle trouve les derniers évènements troublants, elle y fait une mauvaise rencontre, la poupée de sa fille est là, sa hache à la main un sourire malsain sur son visage. Aïka retrouve sa mère, morte, allongée sur un lit dans le sous sol de la bibliothèque, elle décide de faire de l’étage de la bibliothèque, son jardin secret et dans une sorte d’hystérie dessine sur tous les meubles l’image de sa mère et de sa famille réunie et essaie de redonner vie à sa mère avec des rituels désespérés (Les 8 œufs de Pâques). Dans la salle du fond le père d’Aïka trouve une salle dévastée jonché de papier et, bien protégés un livre contant l’histoire de la poupée rouge et un dossier photo appartenant à la police. Il décide de se rendre directement au poste mais sur le chemin se fait attaqué par une multitude d’abeilles dont les piqures seront dangereuse et il finira a l’hôpital.

Quatrième et dernière maison, Aïka décide de retourner chez elle mais la poupée rouge la suit, pour la poupée rouge, Aïka lui appartient, elle est son Graal et ne doit aimer qu’elle. La maison est à l’abandon, Aïka veut récupérer ses jouets et monte dans sa chambre, ses jouets sont tournés vers le mur et en regardant les tableaux elle sait qu’elle est la prochaine si elle ne fait pas ce que veut la poupée rouge. Elle se retrouve emprisonnée dans sa propre maison par sa propre poupée qui la vénère (buste de Nefertiti, Nefertiti qui signifie la belle est venue, la parfaite est arrivée), profitant d’un moment d’inattention elle se sauve, cours vers la plage dépose ses chaussures et se suicide.

Le corps sans vie d’Aïka est ramené sur la rive par le courant et la poupée rouge lui offre une sépulture où elle va régulièrement déposer les friandises préférées de la jeune fille.

Autres hypothèses :
Au point de vue purement psychologique, le capuchon ou couvre-chef rouge représente la perte de virginité ce qui peut vouloir dire dans cette histoire que la jeune Aïka à peut-être été abusée sexuellement pas un tiers ou même, son paternel. Ce qui inclurait qu’il n’y a pas de maîtresse et que le péché représenté dans la scène d’Adam et Eve soit attribué à l’inceste. Le fait que ce soit ses parents qui lui offrent une poupée également encapuchonné de rouge introduit malicieusement le fait que c’est un des deux qui lui enlèvera sa virginité. Plus probablement le père mais…
Pour les œufs de Pâques, l’œuf représente la naissance et Pâques, la résurrection. Objet de culte d’Aïka pour tenter de faire revenir sa mère à la vie.

Si vous possédez Animal Crossing New Leaf et que vous souhaitez visiter ce village, le code  onirique est : 2600-0218-7298

Beaucoup de théories sont possibles, quelle est la votre ?

Je n'ai pas mis toutes les photos, pour garder un peu de mystère et vous laisser le loisir de constater par vous même !

_________________


"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis"


Dernière édition par Arduina le Mar 25 Fév 2014 - 12:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paranormalphenomena.lebonforum.com/forum
Zabou
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 8724
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Chronique d'un village dérangeant ...   Mar 25 Fév 2014 - 9:33

J'aimerai beaucoup voir tes photos

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
 
Chronique d'un village dérangeant ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronique d'un village dérangeant ...
» REILLANETTE , le VILLAGE DE TIDOU , EXISTE
» construire son village de sylvanians
» Le Gaumont Disney Village classé 1e par Le Figaro
» VENTE VILLAGE LEMAX NOEL HALLOWEEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Jeux vidéo Horrifiques :: Les Jeux Vidéo Horreur-
Sauter vers: