Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Dernière Maison Sur La Plage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Billy Loomis
Modo
Modo


Masculin
Nombre de messages : 3654
Age : 35
Localisation : Woodsboro (où dans le 59)
Film d'Horreur préféré : HALLOWEEN
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: La Dernière Maison Sur La Plage   Mar 17 Fév 2015 - 17:22


Réalisé par Franco Properi
Scénario de Gianbattista Mussetto et Romano Migliorini
Acteurs : Florinda Bolkan, Ray Lovelock, Luisa Maneri, Flavio Andreini, Stefano Cedrati...
Année de production : 1978
Date de sortie cinéma en France : -
Date de sortie DVD et Bluray en France : le 3 février 2015
Pays : Italie
Saga : -

Synopsis

Après le braquage d’une banque, trois malfrats tombent en panne de voiture. Contraints de se réfugier dans une villa en bord de mer, ils vont se trouver face à un groupe de jeunes filles répétant là une pièce de théâtre. En planque le temps de trouver une solution, les trois brutes vont faire subir les pires atrocités à leurs otages. Lesquels, le moment venu, sauront se venger à la hauteur de leur violence...



"Rape and revenge", sous genre apparu au début des années 70 avec le choc de Wes Craven : La Dernière Maison Sur La Gauche, où deux jeunes filles se retrouvent piégées dans les griffes de trois psychopathes qui leur feront subir souffrance et humiliations avant de les assassiner, un peu plus tard les trois tortionnaires deviendront victimes des parents assoiffés de vengeance…

Le "rape and revenge" a bien entendu été exploité depuis l’année 1972 avec plus ou moins de réussite comme l’excellent I Spit On Your Grave de Meir Zarchi en 1978 ou le moins fréquentable La Maison Au Fond Du Parc de Ruggero Deodato en 1980.

Pur bis italien donc, La Settima Donna renommé La Dernière Maison Sur la Plage chez nous (histoire d’encore mieux exploiter le filon) s’avère avoir un résultat plus soft que ses modèles, sans pour autant passer pour un ange !
Le réalisateur Franco Prosperi applique les codes du genre : crapules sans pitié, jeunes filles innocentes, viols, sévices, machisme, nudité, vengeance, les éléments sont là et Prosperi parvient a créer une ambiance tendue et malsaine une bonne partie du film.
Les personnages sont plutôt réussis, ça joue juste du côté des jeunes filles qui parviennent à transmettre leur effroi, petit groupe gardé par la belle Florinda Bolkan, le trio des ordures est emmené Ray Lovelock, blond et belle gueule pour un personnage troublant faussement tendre et véritablement machiavélique…

Calvaire pour les unes et pause détente pour les autres, Prosperi ne va pourtant jamais vers le choc et si l’on peut dire repose le spectateur. Néanmoins les faits sont là et peu importe le choix du hors champ, l’impact psychologique l'emporte et je m'abstiendrais des spoilers sur les scènes durs du film.
Ici qui dit "rape" dit "revenge" forcément, vengeance assez expéditive il est vrai ! Il est vrai aussi que vivre un tel cauchemar, une seule envie : en finir vite !

Voilà pour La Dernière Maison Sur La Plage qui sans se hisser parmi les meilleurs reste tout à fait fréquentable.

3

Edition dvd disponible chez Artus Films : http://www.artusfilms.com/la-derniere-maison-sur-la-plage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
 
La Dernière Maison Sur La Plage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Dernière Maison sur la Gauche
» La Dernière Maison Sur La Plage
» La Dernière maison sur la gauche (2009)
» VHS et BETA recherchés
» expo "Rain" Maison de la Culture d'Arlon dernière semaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Inclassables du genre-
Sauter vers: