Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Horde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Billy Loomis
Modo
Modo


Masculin
Nombre de messages : 3654
Age : 35
Localisation : Woodsboro (où dans le 59)
Film d'Horreur préféré : HALLOWEEN
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: La Horde   Lun 31 Mai 2010 - 15:15

Un bon moment !!

La Horde respecte son contrat en livrant un film Badass et jouissif à souhait... Inutile d'aller cherché une once de psychologie, d'originalité ou de la grande histoire !

Les réalisateurs vont droit au fait avec un mélange d'action et d'horreur pour un "zombie movie" à la française plus que bienvenue Cool
Les acteurs restent plutôt correct et mention spécial à Yves Pignot ici en vétéran de l'Indochine complètement allumé, il apporte une touche d'humour inattendue et ça fonctionne à merveille (une bonne poilade Laughing ).

Côté horreur, le cahier des charges est remplit, l'amateur en a pour compte... Les effets gore sont réussis et les guns se déchargent à volontés (on sent bien qu'on a à faire à des amateurs d'action 80's !).

Pas original, déjà vu, etc... Des défauts que l'on ne retient pas ici ! La Horde c'est efficace, fun et bien méchant, tout ce que j'attendais...

4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
fafalgan
Freddy Krueger


Masculin
Nombre de messages : 301
Age : 37
Localisation : haute savoie
Film d'Horreur préféré : the night of the living dead
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : George A. Romero
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: La Horde   Lun 31 Mai 2010 - 16:52

Pour ma part j ai passé un tres bon moment,scenar simple mais efficace,tres bon maquillage,comme tous le monde seduit par notre veterant national donne la dose d humour qu il faut,un petit bemole quand meme, les scenes de bason a mains nues contre les zombies sont bizarement filmée un peu en acceleré j'ai pas trouvé ca terrible mais bon tres bon moment a voir !!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy Loomis
Modo
Modo


Masculin
Nombre de messages : 3654
Age : 35
Localisation : Woodsboro (où dans le 59)
Film d'Horreur préféré : HALLOWEEN
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: La Horde   Lun 31 Mai 2010 - 18:36

fafalgan a écrit:
les scenes de bason a mains nues contre les zombies sont bizarement filmée un peu en acceleré j'ai pas trouvé ca terrible mais bon tres bon moment a voir !!!!!!!!!!
Oui... Détail que j'avais oublié ! Je reprocherais par contre la mise en scène tremblante sur certaines séquences, un peu maladroite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
KenShu
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 4947
Age : 37
Localisation : Metz
Film d'Horreur préféré : Une nuit en Enfer
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Georges A. Romero
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: La Horde   Mar 1 Juin 2010 - 8:00

vivement sa sortie Bluray!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aertoit
Jason Voorhees


Masculin
Nombre de messages : 107
Age : 42
Localisation : ile de france
Film d'Horreur préféré : les griffes de la nuit/the thing
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : j.Carpenter/w.Craven
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: La Horde   Mar 29 Juin 2010 - 15:59

Reaction a chaud.

Je viens tout juste de finir ce film et pour moi ca a ete 1h40 de plaisir simple mais tres plaisant.

De l'action ,du gore,des zombies et le tout est francais alors rien que pour ca faut essayer de faiere abstraction des dialogue oui je confirme un brin de vulgarité mais bon les conditions sont réuni nos "heros" ont avant tout a faire a une bande de malfrat vivant en cité ( et je pèse mes mots) et puis faut essayer de ce mettre a leur place ( oui je sais c'est un film) mais face a une horde sauvage de zombie vous direz quoi?

Allez zut dépêche toi? Chut sil te plait je voudrais entendre d'où viens le bruit? ou encore Mince j'ai plus de munition ,c'est pas de chance.

Ca serait plutôt ===> B....L de M....E BOUGE TON C.. !!! C'EST EN.....E ARRIVE!!!! a quelque chose prêt bien sur Wink

Rater pas un film a cause de dialogue vulgaire ca serait dommage surtout quand c'est pas une daube.

Notation===>4,5/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zabou
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 8724
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: La Horde   Mar 13 Juil 2010 - 7:13

Quand j'entends film d'horreur français je tends le dos, mais La Horde pourrait bien être le film qui me réconciliera avec le cinéma horrifique de notre cher pays. Passé un premier quart d'heure qui met en place nos protagonistes et sans réel intérêt que d'être assez lourd, le film ne perd plus de temps et nous plonge au cœur d'une action bien prenant. Les zombies arrivent bien vite et nous montrent leur force. On bénéficie de très bons plans gores assez jouissifs. Certains plans sont assez chocs et percutants avec une allure d'apocalypse, comme ceux vu du toit du bâtiment. Le déroulement du long métrage est bien rythmé avec juste au milieu un passage un peu plus mou mais qui permet de repartir en force dans l'horreur. La horde de zombie présente est impressionnante et nous livre de belles luttes. Les acteurs s'en sortent très bien et nous mène avec eux dans leur enfer. La Horde nous offre un film de Zombie des plus réussis qui n'a rien à envier à certaines productions américaines mais qui laisse quelques petits regrets. L'action a été privilégié à la peur qui aurait pou apporter une belle touche au film. Quant à la fin du film dommage qu'on la devine dès le début. Si vous aimez les films de zombies où le sang gicle et qui ne laisse que peu de répis, foncez sans hésiter!

3.5

Critique de Zabou et Billy loomis en ligne:
http://www.avenuedelhorreur.fr/article-critique-la-horde-53842909.html

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
williamlee
Froussard


Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 40
Localisation : dans l'interzone
Film d'Horreur préféré : night of the living dead
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : george A ROMERO
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: La Horde   Sam 7 Aoû 2010 - 19:59






Comme je trouve vos commentaires un peu trop positifs tous, je me permets de mettre un commentaire que j'avais écris sur le film, à sa sortie, sur le blog de locutus où les avis divergent.
Vous comprendrez tout de suite de quel bord je tends pour ce film que je trouve bien trop prétentieux.

cela faisait un an que je l'attendais avec impatience et avec de grandes espérances. La déception fut rude. Aucune originalité, scénario abracabrantesque, personnages caricaturaux, vulgaires et pathétiques constituent la mélasse sans interêt de ce film. Les zombies tantôt increvables, tantôt très crevables selon les besoins en hémoglobines ne sont qu'un vague prétexte à une histoire de vengeance, creuse.
Souvent on rit (moi, plutôt jaune) de l'absurdité des séquences frôlant le ridicule.
Bref, à part l'affiche et le titre, il n'y a rien à sauver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandy Kaine
Lucifer


Masculin
Nombre de messages : 4181
Age : 29
Localisation : La Chapelle Saint Sauveur
Film d'Horreur préféré : cold Prey
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John carpenter
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: La Horde   Lun 20 Déc 2010 - 14:57



Ca s'essaye au film a la répliquee comique, au gore ( mais un peu) et le mélange est vraiment lourdingue en faisant plus attention aux dialogues bien lourd qu'a l'essentiel, défourailler du zomblard, ce qui sauve le truc c'est les gueules bien que ça surjoue a mort.
Niveau action saignante c'est pas trop mal mais je préfère de loins Against The dark avec seagal ou la y'a peu de temps morts et surtout... l'histoire tient plus la route et que ça gicle a tout va et y'a aussi l'excellent Flic Ou Zombie, ou sans temps morts, on rigole et ça massacre.
Ici c'est Ch****, les réalisateurs posent les protagonistes, ils parlent a en devenir ennuyeux, ça tate du zombi de temps en temps mais le combat final a tout de même de la gueule.

C'est rare les essais de ce style en france mais malheureusement c'est une tentative grandement raté.

2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AqME
Candyman


Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 32
Localisation : Aubignan
Film d'Horreur préféré : La colline a des yeux
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Guillermo Del Toro
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: La Horde   Jeu 30 Aoû 2012 - 22:03

Critique dispo sur mon site:

S’il y a bien un thème qui demeure bouché dans le cinéma d’horreur, c’est bien e film de zombies. Vu et revu sous toutes les coutures et depuis un bon moment déjà, le zombie a souffert aussi bien qu’il n’a profité de bons films. Si certaines bouses se sont glissées parmi nos Direct to video, comme Automaton Transfusion ou encore les Resident Evil, il y a certains films qui demeurent et demeureront des chefs d’œuvre, tels que Zombies, L’Armée des morts ou encore 28 jours plus tard. Bien souvent, il s’agit de films américains avec ce bon vieux George Romero, parfois britanniques et de temps en temps italiens, mais rarement français. C’est alors que sort La Horde, film de zombies français, visuellement réussi mais souffrant d’un scénario un poil poussif. Essayant de faire la différence entre le bien et le mal et la fine ligne qui sépare ces deux camps, le film de Dahan et Rocher va se porter sur des points que l’on a déjà vus mais avec une ambiance particulière et des personnages hauts en couleurs. Partisans d’un cinéma français ayant une grosse paire de couilles, les deux garçons vont se mettre à fond dans leur aventure et proposer un film de zombies badass, souvent vulgaire mais dont l’action ne dépérira jamais. Alors entrons dans cet HLM et voyons un peu la population locale.

Si le scénario peut sembler idiot, il essaye néanmoins de pointer du doigt un problème de différenciation et surtout il montre que flics ou voyous, la frontière est mince lorsqu’il s’agit de vengeance ou de « famille », dans le sens collègues. Alors on pourrait reprocher le côté simpliste et clichés, avec des noirs et des gitans en gangster, et de jolis blancs en flics revanchards, mais tout n’est pas si tranché. En effet, que ce soit dans les dialogues ou dans les attitudes, les deux parties se ressemblent et cela démontre que malgré nos guerres, nos combats, ou encore nos rivalités, nous sommes tous pareils. Alors évidemment, tout cela passe au second plan, mais ce moment est vraiment fort dans l’appartement du vieux et quand ce dernier explique aux autres pourquoi il reste dans ce quartier. Alors l’histoire de zombie n’est ici qu’un prétexte pour faire avancer nos personnages vers une alliance improbable et forcée, mais qu’y-a-t-il de mieux qu’une horde de morts-vivants affamés pour faire cause commune ? C’est donc en s’infiltrant dans un HLM pour buter une bande de gangster qui a tué un flic, qu’une bande de quatre policiers entrent en cachette et se font lamentablement prendre en otage. Sauf qu’au moment fatal, un zombie entre dans la pièce et s’attaque aux gangsters. Cela peut paraître très con et très binaire, mais faire du philosophique avec des zombies, il faut être sacrément fort sinon ça devient très vite Ch**** à mourir.

Voulant mettre un coup de pied au cul au cinéma français, les deux réalisateurs n’ont pas hésité un seul instant pour proposer quelque chose de violent, vulgaire et véritablement badass. S’abrogeant ainsi des vacuités françaises et des inepties dramaturgiques de ce cinéma latent, on va avoir droit à du sang, de la chair, de l’action et une grosse dose de dialogues aussi vulgaires que grammaticalement pauvres. Mais le pire dans tout ça, c’est que l’on s’en fout, car le film se veut décomplexé et profondément tourné vers une action non-stop. Et ça marche ! Si certains vieux cons vous diront que c’est nul, et à quelque part, ils n’ont pas forcément tort, on prend tout de même un pied terrible devant tant de bonnes volontés françaises. Evoluant dans un univers bien sale et délabré, on ne se sent déjà pas tellement en sécurité dans ce pauvre immeuble, mais avec une horde de zombies, le tout devient carrément terrifiant pour un peu que l’on y rentre dedans. Alors l’ambiance environnante n’est pas ce qu’il y a de plus travaillé dans ce métrage, mais on ressent tout de même cette promiscuité et cette insalubrité qui règnent dans certains bâtiments. On ressent aussi un certain étouffement, notamment dans les déplacements, puisque tout cela est étroit et mal entretenu. Enfin, certaines séquences dédramatisent tout ça, mettant en avant un humour potache, mais qui rentre bien dans le film.

Quand on fait un premier film, et que notre seul bagage est un court-métrage, il est parfois difficile de trouver des acteurs voulant prendre le risque de tourner pour vous. Surtout si le film est un film français de zombies avec d sang et des tripes dedans. Et pourtant, dans celui-ci, le casting est assez bon, proposant certains clichés mais aussi quelques personnages assez savoureux. Parmi les personnages emblématiques, on retrouve Claude Perron, incarnant la seule femme du film et il s’agit là du personnage le plus fort. Jouant à merveille un personnage torturé et qui vrille définitivement dans une espèce de folie, elle en devient insupportable et possède le titre du protagoniste que l’on aime détester. A ses côté, on a Jean-Pierre Martins, le chanteur de Silmarils, qui joue le flic au grand cœur et qui demeure le personnage le plus emblématique. Profondément sérieux et dévoué, il incarne le juste du film et il le fait très bien. Crédible et prêt à tout pour sauver ceux qu’il aime, il incarne le personnage le plus aimé du métrage. Eriq Bouaney, déjà vu dans des films comme 600 kilos d’or pur, incarne avec justesse le chef des gangsters et s’il parait pénible au départ, il demeure crédible et l’évolution de son personnage est la plus grande. On notera aussi les prestations de Jo Prestia en gitan ultra violent et Yves Pignot en vieux de la vieille au franc-parler très drôle et surtout détenteur de la clé de l’histoire sur le pourquoi certaines personnes préfèrent rester dans les HLM qui craignent.

Au niveau du gore, voulant s’affranchir d’un cinéma français en dormance, les deux réalisateurs vont se faire plaisir et proposer quelque chose qui n’est pas outrancier mais qui est pas mal tout de même. Si tripes, boyaux et autres organes semblent absents du film, il n’en est pas de même pour certains passages bien dégueulasses comme le mec qui se fait exploser la tête à coup de chevrotine ou encore le sympathique fracassage de figure contre un pilier en béton, scène efficace, bien fichue et assez dérangeante. Le seul gros point noir concernant les effets gores, c’est le sang. En effet, si les effets sur la bouche, les blessures ou les vêtements sont assez classique, entendez par là du sirop de framboise à foison, il n’en est pas de même avec le sang qui gicle notamment lors des scènes de grand massacre, car on aura droit à des images de synthèse et un faux sang vraiment terrible. Il est vrai que son utilisation reste restreinte eu que l’on ne verra cela qu’à deux reprises, mais c’est assez dommage, surtout pour moi qui aime les effets old school. Certaines scènes sont de même assez jouissives, comme le coup de la mitraillette dans le couloir ou encore le sacrifice du héros sur le toit d’une bagnole, déchiquetant des mains à grands coups de machette. La fin reste assez décevante, même si elle correspond à l’évolution presque logique d’un des personnages.

Au final, La Horde est un film sympathique qui change des métrages actuels français. Profondément bête et méchant, il assume un cinéma badass et qui envoie du bois dans le massacre de zombies. Vulgaire et parfois idiot, le film peut avoir ses détracteurs, mais il en résulte un défouloir jubilatoire, parfois drôle et parfois sale qui s’assume complètement. Les acteurs sont convaincants, la réalisation est propre et surtout les effets gores sont assez réussis. Un divertissement chaud bouillant bien loin de la comédie grasse.

3.5

_________________
Si l'ignorance est la référence, je tire ma révérence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Horde   Aujourd'hui à 10:44

Revenir en haut Aller en bas
 
La Horde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La horde du Chaos de Vragan le Dément
» Damasio Alain - La horde du contrevent
» (la) Horde (film)
» La Horde Vermineuse d'Artefax!!!
» Horde Démoniaque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Créatures Légendaires-
Sauter vers: